logo

Vivre

La gendarmerie



Brigade de Podensac
23, cours du Maréchal-Foch
 05 57 98 10 40

 

Horaires d'ouverture au public
08h00 à 12h00 et 14h00 à 18h00
Fermé le mercredi (uniquement sur rendez-vous)
Le dimanche : 09h00 à 12h00 et 15h00 à 18h00

En dehors de ces horaires ou en cas d'urgence,
24 heures sur 24 et 7 jours sur 7
sonnez et utilisez l'interphone pour être mis en relation avec un opérateur

 

 

 

La Poste




Distributeur Automatique
de Billets
Place Gambetta, 33720 Podensac

3631 (Appel non surtaxé)
pour les Professionnels : 3634 (0,34€ TTC/min à partir d'un téléphone fixe, du L au V de 8h à 18h30)

  Horaires d'ouverture au public :
     •  Du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30
     •  Le samedi de 9h00 à 12h00                                                              

  Dernière levée du courrier : 15h30 (12h00 le samedi)

Trésorerie


1, cours du Maréchal Joffre 33720 Podensac. Tél. 05 56 27 17 29

 

A partir du 2 janvier 2017, la Trésorerie de Podensac sera définitivement fermée au public. Pour toute démarche relative à ses impôts, il faudra alors s'adresser au Centre des Finances Publiques de Langon (70, cours du Général-Leclerc - 05 56 63 66 60).

Pour toute autre question (paiement cantine, garderie, eau assainissement, déchets ménagers...), il faut s'adresser à la Trésorerie de Cadillac située au 52 rue, Cazeaux-Cazalet (05 56 62 65 01).

Syndicat Intercommunal Eau et Assainissement des 2 Rives

SIEA des 2 Rives
11 place Gambetta 33720 Podensac

 05 57 98 39 75    Email

Site internet : www.siea2rives.fr

L'accueil du syndicat est ouvert :

- au bureau de Podensac: du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h et le vendredi de 8h30 à 12h

Contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine

 En France, l’eau du robinet est l’un des aliments les plus contrôlés. Elle fait l’objet d’un suivi sanitaire permanent, destiné à en garantir la sécurité sanitaire.
Ce dossier vous permet d’accéder directement aux résultats du contrôle sanitaire réalisé par les Agences régionales de santé, ainsi qu’à des informations plus spécifiques sur certains paramètres.

 
 
 L'UFC Que Choisir propose également une carte interactive sur la qualité de l'eau potable dans les 36.600 communes de France, consultable sur leur site. La qualité de l'eau du robinet de votre commune au regard de 6 contaminants (nitrates, pesticides, bactéries coliformes, sélénium, aluminium et radioactivité).

  www.quechoisir.org/app/carte-eau

 

 

Les résultats actualisés du contrôle sanitaire mis en œuvre par l’ARS sont désormais accessibles sur le site du ministère chargé de la santé.

http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/eaux/article/qualite-de-l-eau-potable

 

*************************** 

  


Actualités du SIEA à Podensac

 

Ce 9 mai s'est déroulée la signature des contrats d'eau et d'assainissement collectif entre le SIEA des 2 Rives et la société AGUR, nouveau délégataire.


AGUR a remporté les contrats de délégation de service public d'eau et d'assainissement collectif pour le compte du SIEA des Deux Rives, ce dernier regroupe deux anciens syndicats, l'un géré par SAUR (secteur Podensac-Virelade, Cadillac, Cérons) et l'autre géré par Suez (secteur Rions). Avec ces deux nouveaux contrats, AGUR confirme son implantation dans le Sud-Gironde.

Le démarrage de ces contrats a été effectif le 30 avril 2019, pour une durée de 10 ans. Les villes concernées sont Porte de Benauge quartier Arbis, Béguey, Cadillac, Cardan, Cérons, Escoussans, Laroque, Podensac, Rions, Saint-Pierre-de-Bat et Virelade.

 

 

De gauche à droite : Jean-Baptiste Fagalde, directeur de zone ; Hervé Bouhineau, directeur commercial ; Yan Mas, directeur de zone ; Kévin Berthelot, responsable Centre Sud-Gironde ; Serge Roumazeilles, président du SIEA ; Pierre Etchart, directeur général 

 


 

Lors de cette cérémonie de signature le président du SIEA Serge Roumazeilles s'est adressé aux délégués dans son discours, rappelant ce qui lui paraissait essentiel dans la réalisation de ce contrat. "Le SIEA grâce à votre gestion présente une situation qui encourage les sociétés gestionnaires à venir travailler sur notre territoire." Et de souligner les données importantes du syndicat : "Un taux de rendement du réseau d'eau de 83 %, assez exceptionnel pour un syndicat implanté en milieu rural. Un indice linéaire de perte 2,3 m3 par km et par jour. Un taux de renouvellement de réseau d'eau de 1,5 % par an, peu de syndicats atteignent ce résultat ! Un taux de couverture du réseau d'assainissement de 70 % sur l'ensemble des huit communes concernées. Un investissement annuel eau et assainissement entre 1,5 et 2 millions d'euros, sans emprunt depuis cinq ans. Enfin, il faut se rappeler que nous venons d'une situation avec huit contrats et quatre prix différents, avec quatre dates d'échéances différentes que nous avons fait ramener à une date commune, le 30 avril 2019."

Serge Roumazeilles a poursuivi en rappelant à l'assistance que l'eau est le bien de tous. "Il ne faut pas laisser croire aux abonnés qu'un jour elle pourrait être gratuite, c'est faux, elle doit avoir un prix vrai et juste, supportable par tous. Certains de nos voisins veulent faire croire à leurs habitants que la régie est la solution miracle pour un prix de l'eau maîtrisé. Vous venez et nous venons d'apporter la preuve du contraire, une enquête publiée il y a un mois dans un journal local faisait état pour le SIEA des 2 Rives du prix le plus bas des 23 syndicats du Sud Gironde. Avec ce nouveau contrat nous supporterons encore mieux la comparaison car nous serons encore moins cher."

Et de conclure que la délégation de service public s'était imposée comme la solution la plus adaptée, à l'unanimité des membres du syndicat. Le résultat : 2 contrats au lieu de 8, un prix identique pour les 11 communes du syndicat avec des prix qui sont de l'ordre de -18 % pour l'eau et -21 % pour l'assainissement pour 7 communes, -6,24 % pour 2, -8,71 % pour 1, et enfin une légère augmentation pour la dernière +6,46 % qui partait de très bas et pour laquelle le SIEA avait déjà prévu et anticipé cette situation.

 

 
Serge Roumazeilles, président du SIEA, et Pierre Etchart, directeur général d'AGUR, signent le contrat les liant pour dix ans

 

A sa suite le directeur général d'AGUR, Pierre Etchart, a souligné que sa société était une entreprise régionale indépendante qui gère autrement les services d'eau et d'assainissement de plus de 300 collectivités en Nouvelle Aquitaine. Elle se positionne comme un challenger entre les grands groupes et les régies. L'objectif des actions sur la durée des contrats est de replacer l'usager au cœur du service public de l'eau.

AGUR a ainsi proposé des offres responsables sur le plan social et environnemental, notamment en termes de proximité avec l' abonné. La création d'un centre technique local sur le territoire du SIEA permettra aux agents d'embaucher sur place chaque jour. Ce centre sera un lieu fonctionnel, chaleureux et lumineux.

D'autre part l'accueil des usagers se fera également au centre technique. Provisoirement, il se fait soit sans rendez-vous (le 1er mardi de chaque mois de 14h à 17h à la mairie de Podensac, le 1er mercredi de chaque mois de 14h à 17h à la mairie de Cadillac) ; soit sur rendez-vous dans les locaux du SIEA des 2 Rives, 11 place Gambetta à Podensac (contacter le 09 69 39 40 00, prix d'un appel local).

 

 

En chiffres

Le contrat d'eau potable compte 6345 abonnés, celui d'assainissement collectif en comprend 4683. Le territoire dispose de 42 ouvrages pour gérer l'eau potable (usines de production, surpresseurs, réservoirs, etc.) et 55 pour l'assainissement collectif (stations d'épuration, postes de relevage). Les réseaux d'eau et d'assainissement sont respectivement longs de 200 km et 92 km.

 

 

 

 La signature s'est déroulée en présence des délégués des différentes communes concernées

 

 

 

 

  

 

LILLET : UNE NOUVELLE CONVENTION POUR LE REJET DE LEURS EFFLUENTS DANS LE

RÉSEAU D'ASSAINISSEMENT COLLECTIF DE LA COMMUNE DE PODENSAC 

Le 5 avril 2016 était signée aux établissements Lillet la convention pour le rejet des effluents (traités) dans le réseau public.

Lillet avait une autorisation de rejet de leurs effluents dans le réseau d'assainissement collectif de la commune au travers d'une convention signée au moment de la vente par l'ancien propriétaire, qui avait réalisé en interne une station de traitement pour rendre conformes les eaux usées des établissements.

L'autorisation de rejet dans le réseau d'assainissement datait de plus de cinq ans. Il a donc fallu, au travers d'uneconvention quadripartite entre la maison Lillet, le Syndicat des Deux-Rives, la SAUR et la commune de Podensac, ratifier un nouvel accord tenant compte des nouvelles normes, des travaux effectués, et des nouvelles installations de traitement des rejets en interne.

La nouvelle convention a été signée par les différents représentants, rassemblés dans les salons de la maison Lillet, autour d'Alexandre Defrance directeur, et de Cécile Bernhard, responsable du site : Bernard Mateille, maire de Podensac, Serge Roumazeilles, président du Syndicat des Deux-Rives, Mme Remaut, chef de secteur Sud-Gironde de la SAUR, et Laurent Pataud, directeur du centre Atlantique. L'entreprise Paetzold, conceptrice du système de traitement, était présente pour attester la mise en conformité selon des normes très précises du système.

De gauche à droite : Alexandre Defrance, directeur de Lillet ; Serge Roumazeilles président du SIAEP des deux Rives ; Bernard Mateille, maire de Podensac et Laurent Pataud, directeur de la SAUR.

 

 

"Nous avons la chance d'avoir une marque qui grandit dans le groupe" a tenu à préciser Alexandre Defrance. "Ce que l'on défend c'est l'héritage, avec ce côté terroir et podensacais, et cela passe aussi par un respect de l'environnement, pour nous c'est important."

Cette cérémonie s'est terminée par la visite des nouvelles installations permettant une production locale : "Je tiens à ce que, de la fabrication jusqu'à l'embouteillage, tout soit réalisé sur place. Nous y arrivons." a ajouté Alexandre Defrance, très attentif à protéger le site de Podensac.

 

 

 

 
 

 


 

Février 2016 : Extension du réseau d'assainissement au lieu-dit Mayne Maou-Couade (Podensac)

  Galerie de photos et vidéo

 

 

 

Janvier 2016 : Photo de la centrifugeuse utilisée pour le traitement des boues