logo

Informations et actualités

Toutes les actualités


 Samedi 14 Décembre 2019

INAUGURATION DE LA PLACE GUILLAUME SAUBOY

Samedi 14 décembre a eu lieu l'inauguration de la place de l'église Saint-Vincent "Place Guillaume Sauboy", en présence de la famille de l'ancien maire de Podensac décédé en 2010, du maire Bernard Mateille, du sénateur Hervé Gillé, et de nombreux maires ou maires honoraires des communes voisines.


Un hommage était ainsi rendu à celui qui fut maire de Podensac de 1983 à 2001, et cela donnait l'occasion de se réunir sur l'un des espaces publics récemment réhabilité pour l'occasion. Cette place portera désormais son nom, et c'est Jean-Marc Depuydt, élu en charge du patrimoine local, qui accueillera les participants en souhaitant la bienvenue aux membres de la famille Sauboy, et notamment à sa fille Chantal Sauboy qui a initiée cette démarche.


 

«L'inauguration de ce jour est bien particulière» expliquera Jean-Marc Depuydt, «car nommer un espace public est un exercice complexe et lourd de sens qui a nécessité une longue réflexion concertée. Une place, une rue, nous l'habitons, nous l'empruntons pour aller et venir. C'est un lieu de citoyenneté car elle se partage. Et trop rarement nous attachons de l'importance à son tracé, à son histoire et à sa dénomination, car l'espace où nous vivons nous est tellement familier et évident ! Pourtant les rues et places de notre commune racontent son histoire. La ville est un organisme vivant qui s'est développé au fil du temps et qui préserve la mémoire des femmes et des hommes qui nous ont précédés. Ainsi, nommer cette place de l'Eglise Saint-Vincent, c'est la faire exister.»


 

La plaque a ensuite été dévoilée par Chantal Sauboy, en présence des porte-drapeaux, avant que le ruban tricolore d'inauguration ne soit coupé par les élus. La cérémonie s'est ensuite poursuivie à deux pas de là dans la salle du Conseil Municipal.

«Papa était quelqu'un d'exigeant» dira Chantal Sauboy dans son discours. «J'ai lu quelque part "premier arrivé, dernier parti à la mairie". Son abnégation en avait fait un homme public intègre voire désintéressé. Monsieur Mateille lors de ses obsèques a souligné la très bonne gestion de la commune et un grand maire. Par cette plaque Papa marque ainsi de son empreinte notre village.» L'émotion gagnera ensuite l'assistance avec les discours de sa petite-fille et de son arrière petit-fils.

 

 

«Podensacais, né dans notre ville, j'ai pu mesurer l'implication de cet homme loyal et sincère.» soulignera Bernard Mateille. «Il était animé par le souci du bien être et du bien commun. De 1995 à 2001 j'ai siégé, dans cette salle, avec Guillaume Sauboy, et croyez-moi j'ai beaucoup appris. En posant cette plaque ce matin, c'est l'ensemble des Podensacais qui ont connu, ou pas, Guillaume Sauboy, qui s'associe à notre reconnaissance. Je crois qu'il est important d'entretenir cette mémoire de notre ville. Guillaume Sauboy fait partie de notre mémoire collective. Notre petite cérémonie de ce matin l'inscrit définitivement dans l'histoire de notre commune.»

Enfin Hervé Gillé saluera l'ensemble des élus locaux présents, citant Philippe Dubourg «qui connaît particulièrement bien cette histoire avec Guillaume Sauboy. C'est toute une tranche de vie avec cet élu qui a participé aussi avec vous tous de l'évolution territoriale.» Il mettra en exergue cet engagement des élus de la République plus nécessaire que jamais et soulignera que Guillaume Sauboy fut aussi  un homme au service de la communauté religieuse : «Et du coup la place Guillaume Sauboy est quand même bien située par rapport à l'église de Podensac. Je trouve que le choix du Conseil municipal est particulièrement judicieux